Dans le cœur
de Food Valley d’Europe.

La vocation agroalimentaire du territoire parmesan a de très lointaines origines.

Les premières peuplades à avoir pratiqué la chasse et l’agriculture, installées près des principaux cours d’eau, remontent au néolithique. C’est à ce moment qu’apparaissent les premières formes d’élevage: ovins, porcs et bovins. Au tout début, les charcuteries ne sont pas considérées comme un véritable aliment mais davantage comme un mode de conservation de la viande des animaux abattus.

Aujourd’hui, des siècles et des siècles plus tard, Parme et sa gastronomie sont un des fleurons de l’Europe. Prosciutto di Parma (Jambon de Parme), Culatta Emilia, Spalla Cruda (Épaule crue), Culatello, Salame di Felino (Saucisson Felino) et Parmigiano Reggiano (Parmesan) ne sont que les plus célèbres excellences qui ont su, au fil du temps, devenir des symboles de la gastronomie italienne dans le monde.

Comment ne pas citer les plats traditionnels du territoire? Anolini in brodo (petits raviolis au bouillon), Tortelli d‘erbetta (Tortelli aux herbes), Bomba di riso (Bombe de riz), Torta fritta (Tarte frite), Stracotto (viande braisée) et polenta, et les célèbres pot-au-feu accompagnés de savoureuses sauces ne sont que quelques-unes des spécialités qui ont fait la célébrité de la tradition culinaire de Parme, au point que l’Unesco l’a déclaré « Ville créative pour la gastronomie », qualifiée qu’elle est aujourd’hui de « Food Valley d’Europe ».

La culture a sa capitale: le fière cité de Parme.

Verdi, Toscanini, Parmigianino, Antelami, Correggio. Mais aussi Dickens, Byron et Mozart. Il ne s’agit là que de quelques-uns des illustres personnages qui y ont vécu par le passé, qui y ont travaillé, qui ont célébré ou tout simplement aimé Parme, en y laissant d’une façon ou d’une autre l’empreinte de leur art.
En lire plus

Dans les petites rues de la cité ducale, l’on respire la culture, y déambuler c’est un peu comme feuiller un libre d’histoire. Musique et littérature se mêlent à l’architecture, l’appel de la beauté et la soif de connaissance sont partout. Peut-être la raison pour laquelle Parme a été élu Capitale de la Culture 2020, en devançant de nombreux autres villes tout aussi armées. Une reconnaissance qui remplit de fierté toute la collectivité parmesane qui a su s’unir pour mettre en valeur l’héritage des grands artistes. Parme a repris le sceptre qui depuis toujours lui revient. Souhaitons donc qu’il s’agisse d’une nouvelle et glorieuse histoire.